Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 mai 2013 7 12 /05 /mai /2013 13:57
Viorne obier, Boule de neige 'Roseum'

Bonjour,

Vous avez sûrement remarqué cet arbuste, auquel sont accrochés des fleurs en forme de boules de neige au mois de mai, c’est le Viburnum opulus "Roseum" plus communément appelé "Boule de neige"

Facile à vivre, il est à privilégier quand on n'a pas trop de temps à accorder à l'entretien d'un jardin. Il existe de nombreuse espèces de viornes, Cette vaste palette permet à la plupart des jardiniers de trouver son bonheur.

De port buissonnant et arrondi, son tronc ramifié se dresse sur environ 4 mètres de hauteur, lorsqu'il atteint sa pleine maturité. Ses feuilles trilobées et dentées sont caduques. Si la surface supérieure est verte, on la découvre blanchâtre et duveteuse sur le dessous. Et quand vient l'automne, le vert laisse place à un magnifique rouge. Mais c'est sa floraison qui fait la réputation de la viorne aubier. Elle s'étale de mai à juin, avec de larges ombelles de fleurs blanches, telles des boules de neige. Les fruits, petites baies rouges et brillantes, les succèdent à l'automne et font le régal des oiseaux durant l'hiver. Prenez garde, elles sont toxiques !

La petite histoire:

Le genre Viburnum (Viorne) comprend environ 200 espèces, originaires des zones tempérées et subtropicales de l'hémisphère nord, principalement Amérique du Nord, Europe et Asie. Viburnum opulus est l’une de ces espèces, originaire d’Europe. Viburnum opulus ' Roseum ' ( Boule de neige ) est une variété horticole ancienne, connue depuis le XVI ème siècle sous le nom de Rose de Gueldre (nom aujourd'hui disparu au profit de Boule de neige).

En Ukraine, la viorne symbolise la douceur des jeunes filles.

Il est utilisé en phytothérapie et en homéopathie, notamment contre les crampes ou en cas de règles douloureuses.

Le saviez-vous ?

Cet arbuste généreux ne se contente pas d'être magnifique, il offre en plus un service complet et irréprochable à la petite faune des jardins. Au printemps, les fleurs riches en nectar sont d'un attrait irrésistible pour les papillons des alentours, tandis que les branches et le feuillage assez denses sont de parfaits abris pour héberger nids et familles d'oiseaux ! En fin de floraison, les baies deviendront festins pour de nombreux oiseaux : merles, grives et autres bouvreuils. Une véritable auberge !

Fiche :

Origine : Asie, Europe

Type de feuillage : caduc

Couleur des fleurs : blanc

Floraison : mai, juin

Emplacement : soleil, mi-ombre

Dimensions : 4 m

Multiplication : bouturage, marcottage de printemps, prélèvement de drageons

Utilisation : haie libre, fond de massif, isolé

A noter :

- Il aime les sols frais mais s’accommode bien aussi d'une terre plus pauvre, ou argileuse. Le sol ne doit malgré tout pas être trop sec.

- La sécheresse a pour effet de lui faire tomber les feuilles. N'hésitez donc pas à lui offrir un paillage, à son pied.

- Il n’est pas nécessaire de le tailler, toutefois, intervenir pour conserver sa forme arrondie, procédez après la floraison.

- Attention à bien surveiller les attaques de pucerons.

- Rajeunir en supprimant quelques branches âgées tous les 3 à 4 ans.

- le vrai boule de neige est stérile en raison de l'absence de fleurs fertiles par rapport au type sauvage à fleurs plates ce qui donne à cette variété une ravissante floraison en globe. Son seul inconvénient est de ce fait l'absence des baies rouges automnales mais son feuillage prend des tons oranges et rouges dès le mois d'octobre.

A bientôt,

Fred

Viorne obier, Boule de neige 'Roseum'
Viorne obier, Boule de neige 'Roseum'
Viorne obier, Boule de neige 'Roseum'

Partager cet article

Repost 0
Published by attention-ca-pousse - dans LES ARBUSTES
commenter cet article
12 mai 2013 7 12 /05 /mai /2013 13:02
Weigélia

Bonjour,

Le Weigélia est un arbuste qui vient d'Extrême-Orient (Chine, Corée, Japon). Très décoratif, il fait parti des arbustes les plus connus. C’est un arbuste dont la floraison abondante ne passe pas inaperçu au jardin. Il est élégant et gracieux grâce à son port souvent léger et arqué, sa floraison opulente en mai-juin, et ses couleurs d’automne splendides.

Son port buissonnant est très ramifié et ses rameaux retombent au sol, lui conférant une forme arrondie. Son feuillage de couleur verte, parfois panachée de jaune ou de pourpre, se compose de délicates feuilles caduques. A partir du mois de mai, s'ouvre une multitude de petites fleurs en forme de cloches, regroupées en petits bouquets tout le long des rameaux.

C'est un arbre de soleil, même s'il supporte les endroits ombragés. La floraison sera juste un peu moins dense mais durera un peu plus longtemps.

La petite histoire:

Le genre Weigela (Weigelia) porte le nom d'un botaniste C. E. von Weigel qui vivait au XVIII ème siècle en Poméranie et comprend seulement 12 espèces, originaires de l' Est de l'Asie. Il existe un très grand nombre d'hybrides obtenus en croisant des variétés horticoles.


Fiche :

Origine : Asie

Type de feuillage : caduc

Couleur des fleurs : blanc, jaune, rose, rouge, pourpre

Floraison : De mai à juin, parfois remontante en août

Emplacement : Soleil, mi-ombre

Dimensions : jusqu'à 4m selon l'espèce

Multiplication : bouturage après la floraison en juin ou à l'automne

Utilisation : isolé, haie libre

A noter :

- L’apport d’un engrais universel au printemps améliorera la croissance, la floraison et rendra le feuillage magnifique.

- Taillez votre Weigélia après sa floraison. N'hésitez à réduire jusque la base les rameaux ayant fleuris et supprimez les bois les plus anciens.

- Le Weigelia peut atteindre les 2 m de diamètre. Il est donc conseillé de l'installer dans un endroit suffisamment ouvert pour qu'il puisse s'y développer correctement.

- Si l'été est chaud et sec, pensez à l'arroser régulièrement ; il apprécie un peu de fraicheur. Un léger paillis installé à son pied au cours du printemps permettra de conserver l'humidité du sol.

A bientôt,

Fred

Weigélia
Weigélia
Weigélia

Partager cet article

Repost 0
Published by attention-ca-pousse - dans LES ARBUSTES
commenter cet article
14 novembre 2012 3 14 /11 /novembre /2012 09:35

Bonjour,

Voilà un bien long silence sur Attention ça pousse...

Beaucoup de travail, pour chacun d'entre nous.

Charbonneau 2012 01

Mais une fois n'est pas coutume ces derniers mois,

il a fait très beau dimanche!

Charbonneau 2012 10

Alors ce magnifique soleil nous a emmenés

Charbonneau 2012 06

dans ce très joli parc,

Charbonneau 2012 11

où se cottoient,

Charbonneau 2012 07

bosquets d'arbres,

Charbonneau 2012 12

et plans d'eau...

Charbonneau 2012 05

De quoi faire une jolie promenade...

Charbonneau 2012 03

Charbonneau 2012 04

Profitez-en!

Comme vont en profiter les insectes

Charbonneau 2012 02

avant que les dernières feuilles...

Charbonneau 2012 08

recouvrent le sol

Charbonneau 2012 09

d'un agréable manteau d'hiver...

 

Et pour poursuivre votre promenade automnale,

allez rejoindre Maty sur son blog,

avec ou sans votre arbre ...

(cliquez sur le logo)

80981840 p

 

Bonne journée

 

Milou

Partager cet article

Repost 0
Published by attention-ca-pousse - dans LES ARBUSTES
commenter cet article
4 septembre 2012 2 04 /09 /septembre /2012 13:57

Bonjour,


Il se décline en nombreuses appellations populaires : althéa, guimauve en arbre, mauve en arbre, ketmie des jardins, etc.

Ce grand arbuste facile à vivre et très rustique égaye l’été par sa floraison très spectaculaire qui se renouvelle constamment de juillet à octobre.

 

DSCF4390.JPG

La petite histoire :

Hibiscus vient d’un mot grec, hibiskos, signifiant « guimauve ». Connue depuis la Haute Antiquité, cette plante était surtout cultivée en Egypte et en Asie du Sud-Est, tout d’abord pour la extraordinaire beauté, mais aussi pour leurs fruits comestibles. Au XIIème siècle, l’hibiscus arriva en Europe, importé par les Maures espagnols. Il faudra attendre le XVIIème siècle pour que certaines variétés soient introduites en Amérique, par le biais des esclaves.
L’Hibiscus syriacus (ou Fleur d’Eternité, mugunghwa en coréen) est la fleur nationale de la Corée du Sud. Elle symbolise l’esprit volontaire et la modestie, deux valeurs chères au peuple coréen. Cette fleur fut d’ailleurs souvent élevée au rang de fleur céleste, et donna son nom au royaume de Corée au 1er siècle avant J.-C., qui fut ainsi connu en tant que Pays Mugunghwa. De nous jours, l’hibiscus nous évoque plutôt la très populaire Fleur Hawaïenne, emblème grahique des surfeurs.
Les aborigènes australiens le consommaient et utilisaient ses fibres pour confectionner des sacs et des filets de chasse.

 

DSCF4189

Origine : Inde, Chine

Feuillage : caduc

Couleur des fleurs : rose, rouge, blanc, mauve, bleu

Floraison : de juillet à octobre

Emplacement : soleil

Dimensions : 3 m

Taille : Raccourcir les tiges trop longues après la floraison 

Multiplication : semis, bouturage en hiver 

Utilisation : massif, haie taillée, haie libre, haie fleurie 

 

DSCF4388.JPG

A noter :

- De croissance assez rapide (30 à 40 cm par an), il apprécie le plein soleil en été par contre n’oubliez pas de bien arroser durant la période. Il est très rustique en hiver (jusqu'à -15° C).

- Pour lui donner de jolies formes, programmez régulièrement des tailles des tiges qui ont souvent tendance à s’allonger après chaque floraison.

- Il doit aussi son nom au grec althaïno qui signifie guérir en allusion à ses propriétés médicinales. En effet, la fleur est comestible et a des propriétés émollientes. Elles étaient autrefois utilisées en médecine populaire pour calmer la toux et guérir les angines.

 

A bientôt, 

 

Fred

Partager cet article

Repost 0
Published by attention-ca-pousse - dans LES ARBUSTES
commenter cet article
31 juillet 2012 2 31 /07 /juillet /2012 13:36

Bonjour,  

 

Le seringat est un très bel arbuste à floraison printanière, très accommodant, il donne d'excellents résultats dans tous les jardins et en toutes régions.

 

Il s'accommode de tous les types de terre, y compris pauvres et calcaires. Il donne toutefois de meilleurs résultats dans un sol humifère. Il est idéal pour donner le goût du jardinage aux débutants.

 

IMGP4251


Il est surtout apprécié pour le parfum sublime de ses délicieuses et nombreuses fleurs blanches qui embaume divinement les soirées de mai et juin. Avec ses fleurs blanches, c’est le principal attrait du seringat.

 

DSCF3198.JPG

La petite histoire :

Le nom Seringat vient de la coutume ancienne qui consistait à évider les tiges de leur moelle pour en faire des seringues.

Le mot "seringat" peut être confondu avec Syringa, appellation donnée jadis à l'arbuste, jusqu'à ce que Linné l'attribue au lilas, préférant pour Philadelphus pour le seringat, mot qui désignait dans l'Antiquité un arbuste très parfumé.

Le mot Philadelphus trouve son origine dans le nom du roi d'Égypte Ptolémée ii surnommé Philadelphe.

Dans le langage des fleurs, le seringat est le symbole de la mémoire, sans doute en raison de son parfum très persistant dont on se souvient longtemps.

 

DSCF3197.JPG

 

Origine : régions tempérées de l'hémisphère nord

Feuillage : caduc

Couleur des fleurs : blanc, parfum de fleur d'oranger

Floraison : mai, juin

Emplacement : soleil, mi-ombre

Dimensions : de 1,5 à 3 m selon les variétés 

Taille : Après la floraison, supprimez les branches âgées et dégarnissez bien le centre de l'arbuste. N'hésitez pas à raccourcir sévèrement les branches qui ont fleuri, vous stimulerez la floraison suivante

Multiplication : boutures herbacées (en juin et juillet), en serre à l'étouffée, boutures à bois sec plus faciles (entre novembre et février).

Utilisation : haie libre, isolé, en bac


IMGP4256.jpg

 

A noter :

- Le seringat émet des jeunes tiges depuis la souche. Il faut les privilégier, en éliminant les vieilles branches qui gênent leur développement.

- Les bouquets parfumés de seringats ne durent pas très longtemps en vase, mais ils sont irrésistibles

- Dans un petit jardin, plantez votre seringat près de la maison afin de profiter au mieux de son parfum de fleur d'oranger. Accompagnez-le d'une clématite à floraison tardive pour en prolonger l'attrait.

 

A bientôt,   

Fred

Partager cet article

Repost 0
Published by attention-ca-pousse - dans LES ARBUSTES
commenter cet article
27 juillet 2012 5 27 /07 /juillet /2012 20:47

Bonjour,  

 

Le buddléia du père David (Buddleja davidii), plus connu sous le nom d'arbre aux papillons est un arbuste décoratif plein d'attraits que l'on confond parfois avec le lilas, en raison de sa floraison en longs épis terminaux rose, violet, blanc ou bleu.


Son feuillage ovale, denté et argenté forme de beaux contrastes au jardin.


Ses  magnifiques grappes de fleurs à l'odeur exquise apportent l'été de belles touches de couleur, leur senteur s'avère même irrésistible pour les papillons, qui l'honoreront de leur visite tout au long de la floraison, d'où cette appellation populaire d'arbre aux papillons.

 

IMGP9161.jpg 

La petite histoire :

Le nom du genre « Buddleja » est dédié au révérend Adam Buddle (1660-1715), un médecin, pasteur et botaniste amateur anglais. Le nom d’espèce davidii est dédié au père Armand David, missionnaire lazariste, qui parcouru la Chine dans les années 1860-70 à la recherche de plantes et d’animaux inconnus des occidentaux. Il découvrit ce buddleia en 1869 au centre de la Chine et en fit une première description avant que son correspondant au Muséum d’Histoire Naturelle de Paris, le botaniste Franchet en donne une description officielle publiée en 1887.

 

IMGP6489.jpg

Malgré une première description botanique faite en 1869 par le père David, ce buddleia resta inconnu en Europe jusqu’à ce que le docteur Augustine Henry, un botaniste anglais, ne le redécouvre en 1890 dans le Sichuan. En 1895, les premiers semis français sont faits dans la propriété de la famille Vilmorin à Verrières-le-Buisson. Auguste Louis Maurice de Vilmorin avait reçu des graines du père Soulié, missionnaire au Tibet. La plante sera largement cultivée à partir de 1916.

 

DSCF4185.JPG

Origine : Chine

Feuillage : caduc

Couleur des fleurs : blanc, rose, violet, bleu

Floraison : été

Emplacement : soleil

Dimensions : jusqu'à 6 m

Taille : Pour éviter qu'il ne prenne trop d'ampleur et pour obtenir de plus belles fleurs, rabattez-le entre novembre et mars

Multiplication : boutures (en août)

Utilisation : isolé, haie libre, bac 

 

DSCF4184.JPG


A noter :

- Plus vous le taillerez et plus la repousse des branches sera importante et la floraison généreuse.

- Au bout de quelques années, lorsque la touffe est ancienne, il y a lieu de favoriser les jeunes rameaux au détriment des plus anciens. N'hésitez-donc pas à couper des branches de forte section si une tige plus jeune et vigoureuse part de la base dans la même direction.

- Vous pouvez renforcer l'intensité sa floraison en le mariant avec des Althéas (Hibiscus) qui fleurissent au même moment.

 

DSCF4186.JPG

  

A bientôt,   

Fred

Partager cet article

Repost 0
Published by attention-ca-pousse - dans LES ARBUSTES
commenter cet article
5 juillet 2012 4 05 /07 /juillet /2012 08:00

Bonjour,  


Les camélias constituent une éblouissante famille d'arbustes, dont les centaines de variétés illuminent les jardins. La plus connue est le Camélia du Japon (Camellia Japonica).


Certains commencent à fleurir début décembre, et d'autres finissent au mois de mai ! Si vous êtes amateur, vous pouvez ainsi réaliser un massif où les floraisons spectaculaires s'étaleront sur 6 mois de l'année!

Ce sont des arbustes persistants idéaux en climat doux, océanique, jusqu'en région parisienne


L'orthographe latine est Camellia. On doit sans doute à Alexandre Dumas, la francisation du mot, dans le titre de son fameux roman La dame aux camélias.


Le camélia symbolise la beauté parfaite, c’est une très belle fleur pour les amoureux. Offrir un camélia à une femme, c’est témoigner de son admiration et mettre à l’honneur sa beauté sculpturale…

 

IMGP2802.jpg

Quelques info sur ses Origines :

Le Camellia japonica, communément appelé camélia ou camellia, a été rapporté du Japon par les marchands portugais au XVIe siècle, puis par les anglais en provenance de Chine à la fin du XVIIIe siècle. D'abord cultivé en Chine, puis au Japon, notamment pendant la période Edo, où il jouait un rôle majeur dans la cérémonie du thé (en particulier les types Higo et Wabisuke), le camélia s'est très vite répandu dans toute l'Europe au cours de la première moitié du XIXe siècle, avant de sombrer dans l'oubli, jusqu'à l'apparition des premiers hybrides dans les années 1930. Elle est aussi appelée Rose du Japon.

Joséphine de Beauharnais en a lancé la mode en France. Nantes et Angers étaient alors les principaux centres de production des camellias. Aujourd'hui la grande majorité des camellias français est produite dans le Finistère.

Certains spécimens japonais sont âgés d'au moins 500 ans.

 

IMGP2816.jpg

La petite histoire :

Le nom de Camellia a été attribué à la plante en 1753 par le naturaliste suédois Carl von Linné, en hommage au père jésuite George Joseph Kamel, qui a rapporté de Chine, des graines de cette plante, à la fin du XVIIe siècle. Semées dans plusieurs jardins botaniques européens, dont le jardin des plantes de Paris, les graines donnèrent des plantes qui moururent rapidement. Il fallut attendre une quarantaine d’années pour obtenir un succès, en 1739, en Angleterre. C’est alors que la plante fut nommée en l’honneur de son importateur. Mais c’est le médecin allemand Kaempfer, qui en avait fait les premières descriptions et quelques croquis dès 1690.

Le camélia De Higo vit dans les montagnes nord du Japon. Il est très rustique, sa force en a fait l’emblème des Samouraïs Ses très nombreuses étamines forment un très gros cœur d’or.

Longtemps considéré comme une plante d’orangerie, le camélia a commencé à être planté dans les parcs de la façade atlantique seulement au début du 20e siècle.

 

Camelia-2210.JPG


Origine : Asie

Feuillage : persistant

Couleur des fleurs : Rouge, roses, blanc, jaune, à fleurs simples ou double

Floraison : hiver, début du printemps, variable selon les espèces et les variétés

Emplacement : mi-ombre, orientation nord-ouest idéale, évitez les vents froids

Dimensions : de 1,5 à 5 m selon les espèces

Période de taille : elle est facultative après la floraison. Se pratique pour rajeunir un pied ou pour former un jeune pied

Multiplication : bouturage

Utilisation : isolé, haie libre, massif, bac voir même en Bonsai

 

DSCF2133.JPG


A noter :

- si votre Camélia ne fleurit presque pas c’est peut-être qu’il est placé trop à l’ombre et manque de lumière.

- Parfois les boutons tombent parfois avant d’éclore, ce phénomène est en général dû à un manque d’arrosage ou à la sécheresse de l’atmosphère.

- Ne vous inquiétez pas si il arrive que le feuillage de votre camélia brunit et/ou  perd son vernis c’est certainement du à un coup de froid, sachez que c'est sans conséquence si c'est limité à quelques feuilles.

- Vous pouvez les planter toute l'année en évitant les périodes de gel. Il est simplement plus sur de choisir son camélia quand il est en fleur de façon à pouvoir choisir la bonne couleur.

- Les écorces de pin maritime sont excellentes pour les plantes de bruyère car elles ont l’avantage d’être acides. En donnant de l’acidité au sol de votre camélia vous améliorerez sans doute la qualité de la floraison.

 

  

A bientôt,   


Fred

Partager cet article

Repost 0
Published by attention-ca-pousse - dans LES ARBUSTES
commenter cet article
27 juin 2012 3 27 /06 /juin /2012 07:00

Bonjour,  

 

Rois de la Garrigue, le Ciste donne de la fraîcheur au jardin, il fait partie des plantes emblématiques du bassin méditerranéen. Il prend la forme d’un arbuste buissonnant, compact et persistant en climat doux.

Il se recouvre littéralement de grandes fleurs roses tachetées de rouge au printemps (leur durée de vie est brève, une journée environ, mais la plante est très florifère et bien remontante).

Les pétales ont un aspect chiffonné délicat.

Sa superbe floraison et son excellente résistance à la sécheresse sont ses principaux atouts.

De croissance rapide, il dépasse rarement 1.5 mètres de hauteur, mais peut s'étaler en largeur jusqu'à 2 mètres.

 

DSCF3126.JPG


La petite histoire :

Cette plante est connue depuis l’Antiquité ! Elle secrète une gomme appelée Ladanum que les Grecs et les Romains utilisaient en parfumerie ou en médecine pour ses vertus hémostatiques.

 

DSCF3195.JPG 

Origine : bassin méditerranéen

Feuillage : persistant (d'une jolie teinte gris-vert)

Couleur des fleurs : rose taché de rouge au centre

Floraison : mai-juin

Emplacement : soleil

Dimensions : 0,80 à 1,50m

Multiplication : Bouture semi-ligneuse en été ou bouture ligneuse en hiver

Utilisation : massif, bordure, rocaille, couvre-sols, bord de mer, isolé, bac

 

DSCF3196.JPG 

A noter :

- Les vieilles feuilles qui tombent au pied des cistes ont la propriété d'empêcher la germination, donc pas de mauvaises herbes !

- Attention les cistes ne peuvent être transplantés. Il faut donc les planter sur leur emplacement définitif.

- Ils redoutent l'humidité hivernale et les températures inférieures à -10°C.

- Les Cistes conviennent parfaitement aux jardins de bord de mer en les protégeant des vents les plus violents

 

A bientôt,   


Fred

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by attention-ca-pousse - dans LES ARBUSTES
commenter cet article
14 juin 2012 4 14 /06 /juin /2012 09:00

Bonjour,  


Que serait le printemps si les effluves de lilas ne venaient pas chatouiller nos sens ?


Voici un grand classique de nos jardins ! Le lilas est un arbuste caduc, très drageonnant, qui peut atteindre 7 mètres de haut s'il se plait dans son environnement. Son succès provient de ses superbes fleurs et de leur parfum. Lorsque le printemps et ses douces températures s'installent, des grappes denses et odorantes de petites fleurs se dressent joyeusement sur les rameaux de l'année passée. Simples ou doubles, elles peuvent être blanc crème, rosés, mauve-bleuté ou même pourpre.


IMGP1572.JPG

Symbole :

Symbole amoureux souvent oublié, le lilas est la fleur des premières déclarations d’amour, empreintes de pureté et d’innocence.

En Perse, on avait coutume d'offrir une branche de lilas à un amant auquel on voulait signifier la fin de la relation.

Aux États-Unis, offrir du lilas à une jeune fille est supposé la maintenir célibataire toute l'année durant.

 

DSCF2731.JPG

 

La petite histoire :

Les Chinois disent le cultiver depuis le XXIème siècle, mais le lilas ne serait apparu en Europe qu'à l'époque de François Ier, via le cadeau du sultan Soliman II le Magnifique à un ambassadeur italien en poste à Istanbul.

Les Lilas doivent leur nom aux jardins fleuris qui couvraient la colline sous le Second Empire, mais surtout aux lilas des guiguettes, cabarets et gargottes où le romancier Paul de Kock trouvait ses histoires.


Origine : Sud est de l'Europe, Asie

Feuillage : caduc

Couleur des fleurs : blanc, rose, pourpre, violet, bleu

Floraison : avril, mai, juin

Emplacement : soleil, mi-ombre

Dimensions : 4 à 7 m

Période de taille : elle n’est pas nécessaire, sauf pour lui redonner une forme. Taillez-le alors après la floraison. Supprimez également les bois morts et les rejets.

Multiplication : bouturage en été, séparation des drageons, marcottage au printemps, semis

Utilisation : haie libre, isolé, fleur coupée

 

DSCF2798.JPG

A noter :

- Le lilas aime pousser tranquillement sur des sols neutres ou calcaires. Le tailler après sa floraison lui redonne généralement un coup de fouet juste après l'hiver, même si il résiste à des températures allant jusqu'à -25°C. 

- Il craint la sécheresse et la transplantation.

- Il a donné son nom à la Porte des Lilas, qui correspond à l'ancienne Porte de Romainville des fortifications parisiennes, s'ouvrant sur la commune des Lilas, créée en 1867. Le quartier de la Porte des Lilas est à l'origine du film Porte des Lilas, de René Clair (1957), avec Pierre Brasseur et Georges Brassens dans les deux rôles principaux.

- L'huile de lilas est une macération de fleurs de lilas que l'on utilise contre les rhumatismes en Russie

 

A bientôt,   

 

Fred

Partager cet article

Repost 0
Published by attention-ca-pousse - dans LES ARBUSTES
commenter cet article
5 mai 2012 6 05 /05 /mai /2012 08:00

Bonjour,  


L’arbre de Judée aussi appelé gainier et Cercis siliquastrum est un petit arbre à floraison printanière éblouissante qui se couvre de milliers de petites fleurs originales. Je le recommande dans tous les jardins car il possède de nombreuses qualités.

Ses fleurs rose pourpre apparaissent juste avant le feuillage, décorant ainsi votre jardin dès le mois d’avril. Ensuite se succèdent les feuilles vert assez claires, également très décoratives.

Vous apprécierez cet arbre autant au printemps qu’à l’automne où il se pare de couleurs dorées et lumineuses.

 

IMGP3644.jpg

La petite histoire :

D’après la légende,  après avoir trahi Jésus Christ, Judas se serait pendu à cet arbre très commun en Israël. Ses fleurs sont les larmes du Christ, et leur couleur pourpre, la couleur de la honte du traître.

 

IMGP4115.jpg


Origine : Europe et Asie

Feuillage : Caduc

Couleur des fleurs : mauve, rose et blanc (très rare)

Floraison : Avril à mai

Emplacement : Soleil ou ombre légère 

Dimensions : 6 à 8 m

Période de taille : Aucune taille n’est donc vraiment indispensable, toutefois si vous souhaitez en réduire ou équilibrer la ramure, faites-le après la floraison car les fleurs apparaissent sur le bois de l’année précédente donc si vous taillez à l’automne vous risquez de compromettre la floraison.

Multiplication : semis, bouturage en août

Utilisation : massif, isolé, bac et même en Bonsaï

 

IMGP8954.jpg

A noter :

- L’arbre de Judée prend une très jolie forme lorsqu’on le laisse pousser sans le tailler. Mais il est aussi possible de limiter sa croissance ou remodeler sa silhouette si besoin.

- Il est assez sensible à la nature du sol et préfère ainsi les sols calcaires et redoute les sols trop acides. Il poussera également mieux dans un sol plutôt riche et profond. 

- Durant les premières années, n’hésitez pas à apporter un amendement au pied de votre arbre afin de faciliter sa croissance et sa floraison.

 

- c’est un arbre très facile car il résiste au froid et au gel avec une rusticité supérieure à -15, cependant je vous conseille de pailler le pied de l’arbre afin de garder une certaine fraîcheur l’été et de le protéger des gelées hivernales.

 

 

 

A bientôt,   


Fred

 

Partager cet article

Repost 0
Published by attention-ca-pousse - dans LES ARBUSTES
commenter cet article

  • : Attention... ça pousse !
  • Attention... ça pousse !
  • : Bonjour à tous, ce Blog est destiné à tous ceux qui pensent ne pas avoir la main verte mais qui ont envie d’un jardin original.
  • Contact

  • attention-ca-pousse

Attention... ça pousse!

ananas
Bonjour à tous, ce Blog est destiné à tous ceux qui pensent ne pas avoir la main verte mais qui ont envie d’un jardin original.

CONTACT
RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL

Droits d'utilisation

Les photos publiées sur ce blog ne sont pas libres de droits.
Merci de ne pas les publier sans notre accord.
(Contact)

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -